Le Jeûne

Le jeûne est une pratique plus que millénaire, qui apparait dans les différentes civilisations et religions. Depuis toujours, de nos jours, pour toujours….

Cette pratique « purificatrice » et presque « magique » dans les textes spirituels, s’explique, en fait, très scientifiquement. En Allemagne le jeûne thérapeutique a été introduit dans plusieurs hôpitaux publics. De plus en plus de chercheurs et scientifiques s’intéressent de près au jeûne.

Le jeûne, s’il est décidé au bon moment et à bon escient, est une méthode très efficace de détoxification et de régénération du corps humain. Il peut améliorer votre santé et augmenter votre longévité.

Qu’est-ce que le jeûne ?

Le principe est simple. On appelle jeûne toute forme de privation volontaire de nourriture. Lorsque notre corps n’est pas en période de digestion, il devient capable de mobiliser son énergie vitale pour sa détoxification et son auto guérison. Il existe différents types de jeune

Le jeûne sec – est extrêmement bénéfique pour la régénération et la réparation de cellules. Il existe deux types de jeune sec, intermittent et prolongé. Quand vous avez moins de liquides dans votre organisme, votre corps va puiser dans des eaux métaboliques issues du catabolisme des graisses.
Plus vous brûlez des graisses, plus de cétones va se retrouver dans votre système circulatoire et donc ces cétones vont être disponibles pour votre cerveau.

Le jeûne hydrique – nous retirons les aliments solides et on ne boit que de l’eau ou éventuellement des tisanes.

Le jeûne modifié – alimentation liquide : jus de fruit et/ou de légumes, en faisant attention de ne pas dépasser les 250kcal

Le jeûne intermittent – les périodes sans nourriture oscillent de 16 à 18 heures par jour ce qui laisse 6 à 8 heures pour s’alimenter. Ce jeûne ne présente aucun risque, même si nous allons le pratiquer pendant des mois.

Les bienfaits du jeûne

Les effets du jeûne sont la diminution des problèmes courants (nettoyage du sang, du foie, des intestins, des reins, de la lymphe); il agit au niveau des différents types de cristaux (acide urique,….). Il agit aussi dans les problèmes de peau, d’allergies, d’inflammations chroniques, dans des troubles de bronches, de la digestion.

Il stimule la régénération neuronale et celle du système immunitaire, il apaise la dépression, régule les humeurs. Il améliore la qualité du sommeil, introduit la perte du poids, diminue la tension artérielle et les douleurs chroniques.

Contre–indications.

Le jeûne est à déconseiller dans les cas de troubles alimentaires (fringales / compulsion alimentaire) ce qui entraine le risque « yoyo » comme avec les régimes trop strictes.

Le jeûne est à déconseiller en cas d’hypoglycémie.

Le jeûne est à déconseiller dans certaines pathologies cardiaques, rénales et la grossesse cela va sans dire !

Si vous suivez un traitement médicamenteux, demandez conseil à votre médecin.

A suivre : Les plantes médicinales et les jeûnes….